Trois Grenoblois parmi les nominés du 15e prix Marius-Lavet

Le 15e prix Marius-Lavet, qui récompense les ingénieurs/inventeurs français ayant porté des recherches jusqu’à leur mise en œuvre industrielle et commerciale, sera décerné le lundi 14 mars à la Maison des arts et métiers, à Paris, à l’un des “trois” nominés suivant : Michel Bruel et Bernard Aspar, de la société Soitec (Bernin, photo du haut), qui se sont illustrés dans le domaine de la micro-électronique en fabriquant des puces pour smartphones et des matériaux qui servent à les graver ; Rachid Yazami, ancien élève de l’École nationale polytechnique de Grenoble (photo du bas), qui a travaillé sur les batteries au lithium afin d’optimiser l’autonomie de tous nos objets connectés ; et, enfin, Charles-Édouard Vincent, fondateur de la société “Lulu dans ma rue” pour lutter contre la grande exclusion. Il faut noter que Rachid Yazami saisit l’occasion de cette reconnaissance française pour rappeler que l’anode des batteries lithium-ion a été découverte dans un laboratoire du CNRS – Institut national polytechnique de Grenoble par un Franco-marocain, pur produit des systèmes d’enseignement et de recherche publiques de ces deux pays.

Article à lire sur  http://www.ledauphine.com/isere-sud/2016/03/05/trois-grenoblois-parmi-les-nomines-du-15e-prix-marius-lavet

Share This