VII EDITION

LAURÉAT 2008

1 vainqueur :

Luc Regnault intègre l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Lille avec le projet résolu de s’engager dans la recherche technologique. Dans un contexte de révolution informatique, Luc Regnault a d’abord innové dans le secteur de l’impression à jet d’encre appliqué au marquage industriel, pour ensuite se tourner vers le modèle des logiciels , et finalement de la gestion numérique de l’impression.

Présentation Luc Regnault (pdf)

3 Finalistes

Ludovic NOIRIE est un Ingénieur X (1992) et ENST (1997), Ludovic Noirie a su répondre aux développements exponentiels des usages et des débits numériques, par le produit TSS 1850 d’Alcatel-Lucent qui optimise la gestion du trafic dans les réseaux des opérateurs télécoms.

Mme Wafa SKALLI est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers en 1977. Elle est à l’origine avec le professeur Jean Dubousset, du projet EOS et de la modélisation personnalisée du squelette en position debout afin d’endiguer le mal du siècle : le mal de dos.

Farouk TEDJAR est un ingénieur ENSEEG 1975, Monsieur Farouk Tedjar a commencé sa carrière en tant qu’ingénieur de production dans une usine de fabrication de piles et de batteries en Algérie. Il s’intéresse alors au recyclage et à la valorisation des déchets qui sont des enjeux cruciaux dans le monde actuel. Cet ingénieur a donc développé un procédé original de recyclage des batteries lithium-ion, qui tout à la fois assure la neutralisation des polluants nocifs qu’elles contiennent , et permet de valoriser les métaux stratégiques qu’elles recèlent en les transformant en matières premières secondaires.

Recevoir notre actualité